LA DIFFERENTE

La tête entre les mains
Quel seront mes lendemains
Je suis assise ici
A me demander qui je suis

Pourtant dans ce miroir
Fière d’un tel espoir
Je ne vois que mon Coeur
Et vous, que ma douleur

Je suis née différente
Est-ce là ma seule brillance
N’ais je pas le droit aussi
Comme vous, de croquer la vie

Ne vous attachez pas à ma différence
Ce ne sont que des apparences
Je respire, mais vous m’étouffez
C’ est ainsi que je mourrai

A cause de votre regard
Résultat de mon cauchemar
Je suis assise ici
A me demander si je vis….

SG. 07/02/14

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»