LA FILLE QUI NE PLEURE JAMAIS

Elle sort à peine du brouillard
Qui l’a plongé dans la tourmente
Elle a encore l’oeil hagard
Ressent ce qui la hante
Elle voit l’avenir au hasard
Se penche sur cette faille béante
La fille qui ne pleure jamais……….

Elle est forte mais la gorge serrée
Elle fonce tête baissée, bouffée positive
Dans les méandres d’un avenir secret
Sa force est quelque part, intuitive
Elle la ressent mais ne peut l’exprimer
Tant elle est intouchable et infinitive
La fille qui ne pleure jamais……..

Son dos reçoit toutes ses émotions
Miroir de son stress et de son anxiété
Il la fait souffrir, piquée de tensions
Son coeur si rouge, battant de fierté
N’est plus qu’un rocher sans palpitation
Elle se sent comme une maison, façade dorée
Dont l’intérieur brûlé, n’a plus de sensation
La fille qui ne pleure jamais………

Bien qu’elle ait été brisé tant de fois
Elle ne baissera jamais les bras
Blessée dans son antre parfois
Incomprise, manipulée, bis répétita
Le respect de l’autre commence par soi
C’est sa devise, rien ne l’en dissuadera
La fille qui ne pleure jamais…………

Hostile à toutes marques d’affection
Elle n’accordera plus de son temps
L’affection est une pieuvre poison
Dont les tentacules vous laissent béant
Vous laisse des traces, comme une trahison
Elle en a partout dans son âme vacillante
La fille qui ne pleure jamais……….

Elle espère au tréfonds de son coeur
Qu’un jour elle pourra de nouveau s’émouvoir
Que son coeur pierre redeviendra rouge coeur
Que son dos s’allégera du poids de son histoire
Qu’elle pourra de nouveau faire son bonheur
Qu’elle pleurera de larmes pour la rendre moins noire
La fille qui ne pleure jamais …………….

SG 10/09

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»