LA PORTE

Bonjour tristesse
Je me lève, j’ai le stress
Dans ma tête, c’est l’explosion
Encore un jour rempli de questions

Je comprends pas ce qui m’arrive
Je crois bien être à la dérive
Claque au moral, je suis trahie
Je tends la main, j’ai plus d’ami

Tout est parti, tout est fini
Je ne crois plus en rien, je vomi
mes tripes sur le trottoirs froid
Je suis vide, j’ai plus la foi

J’ai envie de crier, d’hurler
Mais mon devoir, c’est de la fermer
Dans mon coeur, j’aurai que des potes
Bientôt, j’aurai fermé la porte

SG 28/04/09

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»